Un Cheat Meal, c’est quoi ? Ou comment Maigrir avec Plaisir

Si comme moi vous faites partie des personnes qui cherchent à tonifier leur corps ou tout simplement à être en meilleure santé, alors vous apercevez sûrement sur Internet ou dans les magazines féminins des recettes « miracles » plus controversées les unes que les autres. Mais s’il y en a bien une qui, à ma connaissance, a toujours fait l’unanimité, c’est le Cheat Meal.

Grâce à cet article, vous allez découvrir le principe du Cheat Meal et ses bienfaits.

Qu’est-ce qu’un Cheat Meal ?

Le Cheat Meal, qui signifie littéralement le « repas de triche » est un repas que l’on s’octroie une fois dans la semaine où on se fait plaisir…vraiment plaisir. C’est le repas où on ne compte pas ses calories (de façon générale je pense que compter ses calories est néfaste à long terme), où on ne regarde pas la composition du repas, mais où on mange ce qui nous fait vraiment envie, sans aucune restriction.

source Giphy

Les bénéfices du Cheat Meal : mon expérience

1/ Psychologique

Qui en période de ré-équilibrage alimentaire n’a jamais rêvé de croquer à pleine dent dans un burger bien gras, de manger des frites à foison et de finir le tout par une glace ? Le Cheat Meal permet ça !

J’essaye toute la semaine de tenir autant que possible avec une alimentation basée sur les végétaux (ici des idées pour composer facilement des plats végé) et HCLF. Autant dire que parfois je bave un peu en croisant des personnes qui mangent des gâteaux qui me rappellent mon enfance… Du coup, savoir que j’ai un repas bonus à la fin de ma semaine me permet de décompresser et de ne pas me sentir frustrée, car je sais que je pourrai le faire. Grâce à cette méthode, je reste motivée pour faire des efforts la semaine, puis je profite pleinement des instants où je mange sain et au moment du cheat meal où je mange plus gras, avec des produits transformés. Ce moment est privilégié pour manger sans aucune culpabilité, avec juste du plaisir.

ATTENTION : Contrairement aux idées reçues, un seul Cheat Meal dans la semaine ne réduira jamais vos efforts à néant ! Au contraire, on observe que grâce à lui, les personnes permettent d’inviter dans leur vie une alimentation vraiment équilibrée.

Imaginez : la santé, c’est comme une rivière qui coule.

Si l’eau est claire à 90% du temps, ce n’est pas un petit peu de pollution qui vient de l’usine d’à côté qui noircira la rivière ni ne tuera ses habitants, car la proportion d’eau saine est plus importante. La rivière va s’écouler et va pouvoir « gérer » en éliminant cette petite pollution. Notre santé c’est la même chose. Si nous sommes à 90% du temps en santé, « clairs comme l’eau de la rivière », ce n’est pas un cheat meal qui sapera nos efforts. Notre organisme pourra éliminer cet excès ponctuel de toxines.

Donc le cheat meal est excellent pour :

– se motiver pour garder une bonne alimentation la semaine

– se faire plaisir sans aucune culpabilité au moment de ce « repas triche »

 

2/ Physique

Comme je le disais, grâce au Cheat Meal on est plus motivé le reste de la semaine à bien faire, donc à terme, grâce à nos efforts, notre santé s’améliore significativement. Je le conseille régulièrement à des personnes qui souhaitent perdre du poids car ça marche !

Par ailleurs, il est courant de voir des personnes qui souhaitent perdre du poids se restreindre drastiquement par rapport à la quantité de sport qu’elles font. Le Cheat Meal permet ainsi de refaire sa réserve en glucides, qui sera une source essentielle pour bien tenir les entraînements sportifs sur la durée.

 

3/ Social

On connaît tou(te)s le calvaire de manger à l’extérieur pendant une période de rééquilibrage alimentaire ! On sait que l’on va être tenté, qu’on ne veut pas réduire nos efforts à néant et qu’en même temps on ne veut pas passer pour le/la relou qui ne mange que de la salade…Grâce au Cheat Meal, on peut enfin se faire plaisir, totalement ! Ainsi, quand je sais qu’une sortie est prévue dans la semaine avec des amis, la famille, je me dis que je ferai mon cheat meal à ce moment-là. Ainsi, je pourrai partager un moment convivial avec mes proches sans aucun sentiment de culpabilité !

Et d’ailleurs, entre nous, quitte à faire un Cheat Meal, autant que ça soit avec de la bonne nourriture et pas avec un vieux reste de pizza décongelé…non ?

Voilà, j’espère vous avoir convaincu(e)s qu’il est possible de vouloir perdre du poids, d’avoir une meilleure santé, tout en continuant de se faire plaisir ! Personnellement je ne me suis jamais sentie aussi bien que depuis que j’ai découvert cette méthode qui me permet de profiter de chaque chose à fond sans culpabiliser (surtout les filles, on sait ce que c’est…).

Enfin, j’y trouve un dernier avantage dont on parle très peu. Je sais que nos goûts changent au fil du temps, en fonction de l’alimentation qu’on adopte. Ainsi, après avoir arrêté certains gâteaux industriels, je me demandais si ceux-ci étaient toujours aussi bons que dans mes souvenirs. Le Cheat Meal m’a permis d’en regoûter certains et de voir qu’en effet, mes goûts avaient changé et que finalement ces gâteaux ne valaient pas vraiment le coup ! Depuis que je les ai regoûtés je ne me sens plus du tout frustrée en les voyant dans les distributeurs automatiques… Et une addiction de moins, une !

8 comments

  1. Thomas dit :

    D’après ce que j’ai pu en lire, un jour de détente alimentaire par semaine serait très bon effectivement pour que le corps ne rentre pas dans un régime d’économies et que le poids ne stagne pas. J’ai pendant mes deux mois de jeûne intermittent fait souvent l’expérience, au bout de six semaines, d’un poids qui stagne ou même remonte (!!) après un jour de restriction calorique, et au contraire qui descend après un jour où je mangeais un peu plus que nécessaire !!

    J’ai lu quelque chose que je trouve très intéressant, pas seulement à propos des glucides ou des réserves de glycogène qui se referaient, mais aussi à propos des hormones qui se « crasheraient » complètement pendant une restriction calorique trop longue, et qui remonteraient après un cheat meal ou un cheat day. Les hormones thyroïdiennes notamment, qui pourraient permettre de reprendre un métabolisme plus actif.

    Et surtout, le rôle de la leptine ! , hormone de la satiété, qui est aussi un brûle-graisse. Si on en manque, on a très faim, et les graisses sont moins bien dégradées. Si on en remonte le taux par un cheat meal, on est rassasiés et les graisses sont de nouveau déstockées efficacement ! 🙂

  2. Colomines dit :

    Merci beaucoup pour votre article c’est très très intéressant pleins de bonnes idées merci

    • Géraldine Audrerie dit :

      Merci Colomines pour ton retour ! 🙂
      J’espère qu’il t’a apporté les réponses que tu souhaitais trouver et qu’il t’aidera à atteindre tes objectifs !
      A très bientôt !

  3. Salammbô dit :

    Et si le cheat meal devient un cheat day ? =P
    Alors personnellement je ne savais pas que c’était une méthode reconnu, donc c’est cool de voir que ça en est une ! C’est quelque chose qui s’est un peu imposé à moi, je suis très stricte avec moi même, genre vraiment, la semaine c’est légumes, légumes, légumes, repas ultra équilibré, je ne me demande même pas si j’aime ce que je mange dans ma tête c’est « c’est bon pour ta santé alors tu le manges, point barre. » Et en plus 45 min à 1h30 de sport par jours… Donc il me faut un moment pour souffler et me détendre, me faire plaisir et arrêter de donner des coups de batons, donc le vendredi soir c’est pizza et le samedi matin petit dej’ qui vient de la boulangerie et CA FAIT DU BIEN 😉 le reste du week end je fais en sorte de manger équilibré mais si le samedi aprem je passe devant un truc qui me fait envie et ben allez je me l’autorise (des fois ^^) ! Donc bon, me concernant c’est lus un cheat day qu’un cheat meal mais l’idée reste la même =p

    • Géraldine Audrerie dit :

      Merci Salammbô pour ton témoignage ! 🙂
      Oui le Cheat Meal fait de plus en plus d’adeptes car nous nous rendons tous compte que nous avons besoin de décompresser pour tenir nos bonnes habitudes 🙂 Bravo pour tout ce que tu fais d’ailleurs ! Comme je le disais sur ma page Facebook Veggie-Fit, le principal est que ton cheat meal ne soit pas assez calorique pour t’empêcher de continuer à t’amincir la semaine, bref qu’il n’apporte pas plus de calories que tu pourras en dépenser pendant ta semaine de sport. J’ai l’impression que ça ne posera aucun problème pour toi vu la quantité de sport que tu fais chaque jour, et même s’il y a un petit dej 🙂
      Est-ce que tu vois déjà des résultats ? En tout cas encore Bravo, et continue ainsi !!!

      • Salammbô dit :

        Merciiii, oui j’essaye de faire au mieux pour mon corps. En fait c’est tout bête mais j’aime bien prendre soin de moi et un jour je me suis rendue compte que ça ne voulait pas juste dire faire des masques pour mes cheveux ou mon visage mais que c’était principalement prendre soin de son corps et donc manger bien et faire du sport. Et même si j’avais des kilos à perdre, c’était pas mon but initial =)
        Alors je tiens ce rythme depuis fin aout, et oui je vois beaucoup de résultats, j’ai d’abord commencé à perdre du poids assez vite puis j’en ai repris un peu plus tard parce que et oui, le muscle pèse plus lourd que le gras =p Donc je ne me fit plus à la balance mais à mes vêtements, tout est trop grand ^^
        Mais le plus gros résultat et ce pourquoi je ne me suis pas découragé c’est au niveau de mon état d’esprit et de ma capacité à gérer les choses. Je me rend compte que quand j’arrête de faire du sport parce que je me suis fait mal ou parce que je sens que là j’ai atteint mes limites, et ben tout de suite rien ne va plus ^^
        Bref, pour revenir à ton article, tu dis qu’il ne faut pas qu’il soit plus caloriques que ce que je dépense, du coup est ce que tu calcules tes calories ? Celles que tu brules et que tu manges ?

        • Géraldine Audrerie dit :

          Ah c’est vraiment top, tu peux être très fière de toi 🙂
          Et oui, je ne le dirai jamais assez, se peser ne sert à riiiieeeeen hihi ! C’est la corpulence générale qu’il faut regarder, car en effet, le muscle pèse plus lourd que le gras alors qu’il prend moins de place ^^
          Pour répondre à ta question, non je ne compte jamais mes calories, qu’il s’agisse de ce que je mange ou de ce que je dépense, car je connais les dérives auxquelles ça peut mener (des filles qui se mettent à tout calculer au gramme près et qui oublient qu’un gramme de gâteau n’équivaut pas 1 gramme de banane par exemple). En revanche j’arrive à jauger à peu près si j’ai vraiment abusé, car d’un coup je reprends un petit bourrelet par ci ou pas là (j’y vais vraiment fort dans mes cheat meal moi hihi), du coup je me rattrape avec le sport et je fais plus attention la fois d’après 🙂
          Je te conseille donc de te fier à ton ressenti et ton évolution, et si tu continues à aller dans le bon sens « malgré » les cheat meal, c’est que c’est bon, tu dépenses + que ce que tu consommes 🙂

          • Salammbô dit :

            Merci, c’est gentil =)
            Ah oui je ne savais pas que ça pouvait être aussi nocif !! Mais oui je vois ce que tu veux dire pour ce qui est de jauger 😉

Laisser un commentaire