Tag Archive for devenir zen

Tout ce qu’il faut savoir sur la méthode du flot de pensées

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des pensées. Ces petites phrases que l’on a dans la tête qui peuvent nous paraître anodines. Celles qui ont le pouvoir de nous rendre heureux, mais aussi triste et qui occupent parfois trop d’espace !

J’aimerais vous parler d’un exercice, le flot de pensées qui m’a permis de me libérer de ce bavardage intérieur.

 

Une première expérience ratée

Il y a environ 3 ans, je traversais une passe douloureuse. J’avais beaucoup de peurs, j’étais envahie de pensées négatives et je ne savais pas d’où elles venaient.  Je parle de petites choses sympathiques du type, « quelle tête tu as ce matin », « laisse tomber tu ne seras jamais aussi souple que cette fille », « tu n’en es pas capable ». Autant de compliments dont on se passerait bien…

J’avais entendu parler du flot de pensées, et plus généralement du fonctionnement des pensées via le podcast Change Ma Vie, créé par Clothilde Dussoulier. A cette époque, j’étais persuadée que l’on ne pouvait pas avoir d’impact sur ses propres émotions, et encore moins ses pensées. Pour moi, nous nous définissions par nos pensées.

Évidemment ce podcast disait touuuut le contraire et j’étais plus que sceptique. Histoire de ne pas « mourir bête » j’ai essayé,  mais j’ai vite laissé tomber.

 

Mais avant de vous en parler, je vais vous en dire un peu plus sur ce que sont les pensées.

veggie-fit flot de pensée marine

C’est quoi les pensées? Et d’où viennent-elles ?

Commençons par les circonstances extérieures ou les évènements qui nous entourent. Ces évènements sont neutres. C’est à dire que c’est ce qu’on pense à leurs sujets qui vont les rendre positives ou négatives. Parce-que nous n’avons pas tous la même interprétation.

Par exemple : Vous êtes dans les transports, juste à côté de vous une maman et son bébé qui pleure. Vous pourrez éprouver de l’agacement quand une autre personne pourra ressentir de la compassion, ou de l’attendrissement.

Nos pensées sont donc la conséq

uence de notre interprétation des circonstances extérieures. Et donc qui provoquent des émotions positives ou négatives.

 

Pour résumer :

 

Vous vous doutez bien que si je vous parle du flot de pensées dans cet article c’est que j’ai changé d’avis à son sujet. Alors pourquoi ?

 

Et là, la révélation

Quelques mois plus tard, mes pensées continuaient de me polluer. Après une grosse remise en question, j’ai compris que mon mental tenait les commandes et me rendait triste. Je ne pouvais plus le laisser dire n’importe quoi à mon sujet. J’ai pris conscience que ces pensées ne me définissaient pas et qu’il fallait que j’agisse. C’est là que je me suis rappelée de l’exercice du flot de pensées.

 

BON c’est quoi ce flot de pensées ?

veggie-fit carnet flot de pensées

C’est un exercice rapide et très simple. Tout d’abord, prenez un petit carnet, (photos), joli de préférence pour vous donner envie d’écrire. Ensuite notez tout ce qui vous passe par la tête, tel quel, vraiment tout! Par exemple: « Qu’est-ce que je vais manger pour le petit-déjeuner? », « Je vais encore rater cette présentation au boulot » ou encore « Pourquoi Maxime n’a pas encore répondu à mon message? » etc..   Faites-le pendant au moins 5 min.

 

 

 

Quelques petits conseils : 

  • C’est important de ne pas vous juger et de ne pas essayer de bien écrire pour ne pas dénaturer l’essence de vos pensées.

 

  • Vous pouvez écrire vos pensées en les mettant entre guillemets comme dans l’exemple, ou bien sous la forme de « Je pense à ce que je vais bien pouvoir manger au petit-dej », « Je me dis que je vais rater cette présentation », « Je me demande si… »

 

  • Je le fais en général le matin, pour pouvoir en quelque sorte déposer ces pensées, les sortir de ma tête pour les mettre sur le papier pour la journée.

 

Alors vous me direz, mais à quoi ça sert ? 

 

  • Vous prenez un rôle d’observateur. Vous pouvez vous détacher de vos pensées, en les écrivant sur le papier, les observer. Vous réaliserez que ce ne sont que des jugements à propos de situations.

 

  • Vous pourrez les identifier en vous posant ces questions : Quelles sont ces pensées récurrentes ? Les croyances que l’on a au sujet des autres, de certaines situations, de nous-mêmes ? Et vous remarquerez que ce sont souvent les mêmes qui reviennent. 

 

  • Vous pouvez vous demander : pourquoi sont-elles là ? Sont-elles vraies ? Et peut-être choisir de les remplacer par des pensées un peu plus bienveillantes.

 

Pour ma part, c’est un exercice que je fais aujourd’hui quotidiennement (ou presque) depuis 4 mois pour bien commencer la journée.

Prochainement je vous ferai part de ce que m’a apporté cet outil mais aussi comment aller plus loin et transformer vos pensées ! 

 

Et vous, avez-vous déjà fait un travail sur vos pensées ? N’hésitez pas à me partager vos retours et vos questions ! 

 

Un immense merci à mon amie Marine qui a créé cet article avec tout son cœur