J’ai un Secret pour Vous :)

J’ai découvert un secret qui a radicalement changé ma façon de vivre le sport, que je vais vous partager ici

Il y a environ 5 ans, je pensais que le footing du dimanche matin allait pardonner tous mes excès de la semaine : autant en nutrition qu’en manque d’exercice physique.

ERREUR !!!

Quelle déception de voir que, non seulement je ne perdais pas un microgramme de graisse, mais qu’en plus cela m’épuisait réellement ! Si je courais 45 min le matin j’étais bonne à me traîner dans la maison telle ma grand-mère par un jour sans « Plus belle la vie » (vous visualisez la situation là ?). Et courir 1h, 1h30, n’en parlons pas, c’était pire !

Alors quoi, il aurait mieux valu que je reste au chaud dans mon lit ?

Pas forcément car le simple bien-être mental que cela m’apportait était réel (surtout en périodes d’examen). Par contre, j’aurais pu faire beaucoup mieux, et c’est pour vous faire gagner du temps et de l’énergie (si si !) que je vous partage cela aujourd’hui. Moi qui adore les équations, en voici une :

 

Nourriture inadaptée + effort physique trop rare et trop violent

=

efforts inutiles

Non seulement mes efforts étaient inutiles, mais j’ai appris bien plus tard qu’ils pouvaient en plus être réellement « mauvais » pour mon corps !
Pourquoi ?

Tout d’abord, l’alimentation « omnivore » (contenant des produits animaux) épuisait mon organisme de façon générale. Cette alimentation, trop grasse et non adaptée pour le corps humain lui demande énormément d’énergie pour être traitée. Vous connaissez la pub chicorée avec la personne qui a la tête dans le brouillard ? Et bien cela donne une image a peu près fidèle de notre ventre quand on adopte un régime contenant des produits animaux. Et quand on connaît l’importance qu’a le ventre, notre deuxième cerveau (certains disent même le premier, en raison du nombre de messages nerveux qu’il envoie au cerveau), c’est littéralement se tirer une balle dans le ventre !

Concernant l’effort physique, imaginez votre organisme, tranquilou pépère derrière un bureau, à s’encrasser (oui qu’on se le dise maintenant, ça pique mais comme ça c’est fait ) toute la semaine…et la BADABOOOOOUM le dimanche vous lui demandez de courir tel Bekele, et tant pis si ça fait mal, et tant pis si vous vous sentez lourd et si vous avez envie de vomir…

Mon pauvre corps, il lui fallait toute la semaine pour s’en remettre, et comme j’avais couru une fois, j’estimais que cela pardonnait mes « craquages alimentaires » (dommage en plus c’était sur le fromage), quelle ironie du sort !

 

Bref, j’étais dans une impasse, c’était certain.

Qui a sincèrement vu un réel changement avec ce système ? En ce qui me concerne, j’ai essayé pendant 1 an sans aucun résultat. Et comme toute technique qui ne marche pas, on la laisse tomber, et on essaye autre chose !

Et là, j’ai réalisé :

Il est temps d’arrêter le massacre !

Il est temps d’apprendre à s’aimer et de se respecter.

Il est temps de comprendre que notre corps est véritablement notre meilleur ami, prêt à tout pour nous aider, qu’il ne demande qu’à aller mieux, pour peu qu’on lui en donne les moyens.

C’est là que j’en viens au secret, tout simple

Le secret, c’est celui qui m’a permis d‘affiner ma silhouette, de me tonifier profondément, de réduire significativement la cellulite qui restait malgré mon régime végétalien et de me sentir bien dans mon corps :

  • Adopter une alimentation basée sur les végétaux et produits non raffinés, faible en matière grasse (exclure autant que possible les produits animaux de toute nature, à ce sujet j’ai écrit une article où je partage mon expérience ici),

  • Préférer 30 min de sport (footing, renforcement musculaire…) au moins 3 fois par semaine, en commençant doucement (Besoin de motivation ? N’hésitez pas à faire un tour sur mon article au sujet des 3 attitudes sportives essentielles ).

 

Ce secret est tellement simple qu’il peut paraître déconcertant !

 

Pour cela, un mot d’ordre est de mise, tant pour l’alimentation que pour le sport :

la ré-gu-la-ri-té.

Je l’ai testé, ça m’a changée.

Je ne dis pas que le footing du dimanche uniquement ne pourrait convenir à certaines personnes déjà très dynamiques dans leur vie, cela ne marchait juste pas sur moi, comme sur beaucoup de personnes de mon entourage.

C’est pourquoi j’espère de tout cœur que cela vous apportera tous les bénéfices que cette nouvelle attitude de vie m’a apportée !

Vous avez vécu la même chose ?

Ou au contraire courir le dimanche uniquement vous convient très bien ?

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires !

On s’enrichit de tous.

A très vite !

 

 

 

2 comments

  1. Noraleeds dit :

    Salut, salut,
    Je découvre ton blog et j’apprécie de voir des posts qui rejoignent mes centres d’intérêt du moment (j’ai notamment lu celui sur le jeûne). Jusqu’en novembre dernier, je faisais encore 4 fois du sport par semaine en cours « compétition » dont le fameux dimanche matin. Malgré cela, tous les dimanches, je ne me sentais pas bien (le sport est vaguement violent aussi), et très fatiguée sur le reste de la journée, même si se coucher plus tôt la veille serait une solution ^^. Je pense que le matin, en fonction de la violence du sport pratiqué, il faut se lever assez tôt avant de se bouger, il faut laisser au corps le temps de se réveiller. Mes trois autres cours étaient des soirs, je n’ai jamais eu cette désagréable sensation de nausée comme le dimanche.

    La régularité, c’est préférable bien sûr, et pour cela, il faut trouver un sport qu’on aime faire.

    Bonne journée à toi

    Noraleeds

    • Géraldine Audrerie dit :

      Merci Noraleeds pour ton beau commentaire !:)

      En effet, peut-être que faire 4 fois du sport par semaine de niveau « compétition » + le dimanche matin était trop violent pour ton corps. Il est essentiel de laisser à son organisme un peu de repos afin qu’il se recrée ses réserves en glycogène (la forme stockée des glucides) et construise le muscle 🙂
      Après tout ce que j’ai pu en étudier, je dirais que rien ne vaut l’écoute de soi, vraiment. C’est un véritable apprentissage de prendre le temps et le soin d’écouter son corps et ses besoins, mais c’est un travail très formateur et qui nous permet d’évoluer avec notre organisme, et pas contre 🙂
      Parfois je suis un peu en retard le matin, je saute du lit et j’essaye d’enchaîner directement avec du sport et mon corps me donne directement l’alerte : je suis maladroite, je me cogne, j’ai peu d’équilibre, bref, ce sont les signes qu’il faut que je prenne 5 min pour prendre le temps de bien me réveiller 🙂

      Je pense par ailleurs renouveler l’expérience du jeûne, expérience que j’ai, après recul, vraiment adorée !! 🙂

      Si tu as des sujets que tu aimerais voir, des questions que tu te poses, n’hésite pas à me le dire !

      Veggie bises à toi 🙂

Laisser un commentaire